Cigarette électronique : mode d’emploi

Nous fréquentons tous quelqu’un qui fume d²ans notre entourage que ce soit un membre de notre famille, un ami ou juste une connaissance.  On sait pourtant que fumer est une mauvaise habitude et d’ailleurs cela affecte la santé. C’est pourquoi beaucoup de fumeurs  souhaitent  arrêter ou au moins diminuer leur consommation, mais ce n’est pas une chose si facile à faire. Certaines personnes décident alors de recourir à des professionnelles pour les aider durant leur sevrage. D’autres optent pour une toute autre solution pour gérer cela. Parmi les solutions les plus utilisées, il y a bien sûr l’usage des cigarettes électroniques. C’est une méthode assez agréable, mais ce n’est pas pratique si on ne sait pas comment l’utiliser. Cet article vous apportera toutes les informations importantes sur  le mode d’emploi de ce petit appareil.

Pour mieux comprendre le thème, nous allons, en premier temps, nous pencher sur la composition de la cigarette électronique et ensuite on va voir la manière de l’utiliser.

La composition de la cigarette électronique

Connaître la cigarette électrique le mode d’emploi est une étape à ne pas négliger. Elle est composée de divers éléments parmi lesquels on retrouve la batterie, l’atomiseur, la résistance et le réservoir d’e-liquide. Chaque pièce à son propre fonctionnement et on va les décortiquer une à une pour vous donner une idée plus claire de son utilisation.

  1. La batterie

Elle occupe un rôle assez important, car comme tout autre appareil, la batterie est la source qui ravitaille en énergie la résistance de la cigarette électronique. Il est évident qu’il faut prendre en compte son autonomie et sa puissance. En effet, c’est grâce à cela qu’il est possible de régler la production de vapeur.

La plupart des batteries sont faites en lithium-ion rechargeable,  et cela rend son usage plus pratique. Il existe déjà le système de la recharge classique, celui qui est relié au secteur. D’autres cigarettes électroniques possèdent une batterie avec un autre concept qui est le passthrough. Avec cette deuxième méthode, la batterie se recharge pendant la vape. Pour détecter l’autonomie de votre batterie, il suffit de regarder l’indicateur LED destiné à cet effet. Quand il clignote pendant un petit laps de temps qui dure environ dix à quinze secondes, il est temps pour vous de le recharger.

  1. L’atomiseur

C’est l’élément qui contient la résistance et le réservoir.

  1. La résistance

Une fois que la batterie est en contact avec la résistance, cette dernière se réchauffe et permet au liquide de s’évaporer. C’est une pièce qui doit être changée régulièrement, mais tout dépend de l’usage de la cigarette en question. Pour permettre l’évaporation, la résistance est pourvue d’une mèche en coton qui plonge dans le réservoir d’e-liquide. Celle-ci s’imbibe du précieux liquide et c’est cela qui va permettre, petit à petit l’évaporation.

  1. Le réservoir

C’est la pièce qui contient l’e-liquide. Ce dernier va être chauffé pour générer de la vapeur. Sa capacité dépend du modèle choisi par les consommateurs.

La manière d’utiliser une cigarette électronique

Bien sûr, il suffit d’aspirer la vapeur pour pouvoir profiter de sa cigarette électronique, mais il est important de comprendre comment fonctionne le rechargement de sa batterie et du réservoir d’e-liquide.

Pour la première utilisation, en temps normal, la batterie et le réservoir de liquide devraient être déjà bien rechargés. Le problème se pose lorsque ces éléments se vident puisqu’à ce moment, c’est vous qui devez les recharger.

Si vous utilisez une batterie de type ego, il faut la brancher sur une prise murale ou à un port USB grâce au câble fourni avec le dispositif. Comme pour tout appareil, le voyant lumineux nous sert d’indicateur lors du chargement. Il vire au rouge quand la cigarette électronique est en cours de charge et une fois pleine, la lumière devient verte.

Actuellement, un nouveau modèle de batterie a vu le jour. Elle se recharge avec une prise de micro-USB.

Maintenant que vous savez comment recharger sa batterie, il est temps d’apprendre à recharger le réservoir d’e-liquide. C’est assez facile, car il suffit de remplir le réservoir jusqu’à son niveau maximum. Selon les modèles, on atteint le réservoir soit par le haut soit par le bas. Il est important de ne pas verser de liquide dans la cavité centrale au niveau du réservoir, car il s’agit de la cheminée. C’est celle-ci qui achemine la vapeur produite vers le drip tip. Il est nécessaire de vérifier de temps en temps le niveau de liquide, car il y a un risque de danger dans le cas où vous vapotez avec un atomiseur à sec. En effet, quand le réservoir est presque vide, la mèche ne pourra plus s’imbiber correctement. La résistance va donc la brûler, elle, au lieu de réchauffer le liquide. Cela peut générer du monoxyde de carbone.

Et voilà, avec tous les petits trucs qu’on vous a donnés, on espère que vous avez maintenant une petite idée sur  le mode d’emploi d’une cigarette électronique.