La France, le pays où vous pourriez devenir propriétaire facilement

Vous avez envie d’accéder à la propriété ? La France est le pays idéal pour ce faire. Beaucoup de villes sont propices à l’investissement immobilier, et les réformes fiscales participent à avantager les acteurs. Force est de constater qu’en 10  ans, les conditions d’accès à la propriété en France ont été largement facilitées par le gouvernement. De leur côté, les banques accordent plus facilement des crédits immobiliers à un tarif moins cher afin de faire face à la concurrence qui régit le marché.

La baisse des taux de crédit immobilier

C’est un fait ! Le crédit immobilier est en constante baisse en France depuis quelques années. Aujourd’hui, pour un prêt sur 20 ans, on peut emprunter à 1.4 % voire à moins de 1 % pour les meilleurs profils contre 5 % en moyenne en 2009 pour le même genre d’emprunt. Les capacités d’endettement des particuliers ont donc augmenté. Elles sont de 40 % de nos jours. Outre la chute du marché des crédits à la consommation, le marché actuel est favorisé par une concurrence entre les établissements de prêts. D’ailleurs, plusieurs organismes comme sofinco, cetelem, cofidiset, etc. offre à leurs clients la possibilité d’acquérir un credit renouvelable. Afin de séduire davantage de clients, ces dernières proposent des conditions d’emprunt plus abordables et plus attractives. Pour plus de détails vous pouvez consulter ce site.

Ce qui impacte lourdement sur le marché immobilier français. En effet, avec un plan de financement plus simple et moins cher, les demandes d’investissement sont plus nombreuses et les offres ne suivent pas toujours. Dans certaines régions donc, le prix du m2 est en constante hausse alors que dans certaines zones, on enregistre un léger ralentissement.

Emprunter plus pour acheter plus

Avec un taux historiquement bas, les emprunteurs peuvent demander un capital plus important et acheter davantage de superficie. Avec les conditions actuelles, on peut emprunter pour 345 000 euros contre 250 000 euros il y a 10 ans. Mais attentions, les possibilités d’investissement varient selon les régions. Les superficies disponibles sont plus ou moins importantes au cas par cas. À Saint-Étienne et à Mans, les acheteurs peuvent bénéficier de 75m2 en plus qu’en 2009. Les surfaces ont augmenté de 45 m2 en  10 ans en Havre et à Toulon.

Par contre, dans les grandes villes comme Lyon, Paris ou Bordeaux, malgré des conditions d’emprunts aussi avantageux, les acheteurs ne peuvent pas acheter plus de m². Le marché est beaucoup trop cher. Pour les mêmes financements, il faudra faire avec 4 jusqu’à 15m² en moins.